lundi 19 octobre 2009

Art Nouveau Revival au musée d'Orsay

Aubrey Beardsley, estampe pour le livre Salomé d'Oscar Wilde.

L'exposition Art Nouveau Revival ouvre ses portes au public dès aujourd'hui au musée d'Orsay jusqu'au 4 février 2010. Elle retrace de nouvelles interprétations de l'Art nouveau à travers les Arts Appliqués du XXe siècle.
La première salle présente l'hommage des surréalistes au mouvement avec en pièce phare, une très belle toile de Dali : L'énigme du désir – Ma mère, ma mère, ma mère. D'autres toiles de Clovis Trouille tout à fait amusantes sont également exposées.
La deuxième salle est dédiée au design organique, réunissant une multitude d'objets et meubles d'époques différentes avec un penchant pour les années 60, 70's. Certains meubles érotiques retiennent l'attention et font sourire, ils semblent tout droit sortis du film Orange mécanique. La troisième salle met en évidence le lien entre Psychédélisme et Art nouveau.
La quatrième intitulée c'est la mode! présente une réinterprétation des formes de l'Art nouveau à travers de nombreux objets dérivés. Dans cette salle sont exposés de magnifiques estampes d'Aubrey Beardsley, célèbre dandy illustrateur de la fin du XIXe. Enfin, l'exposition s'achève dans une petite pièce dédiée au Naturalisme. On retiendra les toilettes incroyables en forme de mouche (1966) de François Xavier Lelanne, ainsi que les miroirs d'Yves Saint Laurent.

Cette exposition est originale et présente de l'intérêt. L'Art nouveau y est appréhendé au sens large du terme. Néanmoins, la scénographie manque d'élégance et écrase l'ensemble (ses murs violets fluo, ce n'est pas possible !). Malgré ce bémol, la profusion d'objets et de pièces rares valent le déplacement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire