vendredi 23 octobre 2009

Patrick Van Caeckenbergh à la galerie Insitu



La Psychopompe - Partie 2
Patrick van Caeckenbergh
2009, bas relief, matériaux divers 205 x 150 x 5 cm
Courtesy In situ Fabienne Leclerc
photographies: Alice Bénusiglio

L'exposition Le Brouhaha (1999-2009) de Patrick van Caeckenbergh s'achève demain à la galerie Insitu/Fabienne Leclerc. J'avais déjà pu apprécier l'univers étrange, surréaliste, fantastique, poétique, pseudo-scientifique, parfois ludique de cet artiste lors d'une belle exposition monographique Les bicoques à la Maison rouge en 2007.
Une fois encore, l'univers singulier de l'artiste m'a beaucoup séduite. Son travail est essentiellement composés d'assemblages, de collages, d'installations proches du cabinet de curiosités ou du décor de théâtre à travers lesquels Van Caeckenbergh développe sa propre mythologie. Passionné de taxinomie, il assemble, il accumule, il colle, il trie, comme dans son œuvre TOUT, sorte d'encyclopédie imaginaire, représentée par des collages sur des cartons qui seront rangés dans une boite en forme d'accordéon. Cette œuvre est symbolique du travail de l'artiste, elle représente la vie comme une grande pièce de théâtre ou chaque petit élément à son rôle à jouer. Le communiqué de l'exposition commençait par «Patrick van Caeckenbergh réfléchit à la place de l'homme dans le monde et travaille sur l'idée qu'il est un animal domestique tendant sans relâche à mettre de l'ordre dans le chaos». On perçoit à travers cette phrase toute l'ironie propre à l'artiste flamand (et aux artistes belges comme Wim Delvoye ou Jan Fabre friands de fantaisies provocatrices dans leurs œuvres également).

Galerie In situ / Fabienne leclerc
6 rue du Pont de Lodi
75006 Paris

Aucun commentaire:

Publier un commentaire