jeudi 11 août 2011

Le regard d'Erwan Frotin

Erwan Frotin, Lamium purpureum, 2007


Erwan Frotin, Echium Plantagineum, 2007


Erwan Frotin, Cerinthe major, 2007


Erwan Frotin, Serapias neglecta, 2007


Erwan Frotin, Hyacinthacea, 2007


Le photographe franco-suisse Erwan Frotin présente son travail et ses séries de natures mortes (Flora Olbiensis, Défi fantastique, Sketch) à travers son magnifique site erwanfrotin.com. Certaines photographies seront prochainement exposées à la fondation Ricard lors d'une exposition collective intitulée The seabass organisée par Eric Troncy.

Erwan Frotin apporte de la poésie dans les formes du quotidien qu'il met en scène merveilleusement bien. Il a commencé en 2003 avec la série Reliques réalisée à partir de détritus (enveloppes d'oignons, pinces de crabes, peaux de bananes, etc).
La série Flora Olbiensis (fleurs sauvages) répond à une commande de la ville de Hyères à travers un inventaire méticuleux de photographies de fleurs de la région. Erwan Frotin a voulu mettre en valeur la forme esthétique des fleurs à travers une mise en scène minimale sur un fond de couleur en dégradé. Les fleurs ainsi présentées deviennent autonomes, et semblent parfois appartenir au monde animal plutôt que végétal.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire