vendredi 23 juillet 2010

Steve Mc Curry, galerie Frédéric Got, jusqu'au 31 juillet

Steve Mc Curry, Sharbat Gula, Pakistan, 1984

Steve Mc Curry, Sharbat Gula, 2002

Steve Mc Curry, Bylakuppe, Inde, 2001

Steve Mc Curry né a Philadelphie en 1950, s'est fait remarquer en 1984 par son reportage pour le magazine National Geographic ou il photographia Sharbat Gula, une jeune fille afghane dans le camps de réfugiés Nasir Bagh près de Peshawar au Pakistan. Cette photographie fascinante a fait le tour du monde. Le regard vert, adulte et farouche de cette jeune fille d'une incroyable beauté nous transperce. Douze ans plus tard, après moult recherches, le photographe a retrouvé son modèle qui l'avait fait connaître dans le monde entier. Ce nouveau portrait, réalisé en 2002 est bouleversant, Sharbat Gula semble éreintée par la vie.

Steve Mc Curry, humaniste des temps modernes, photographie comme il pourrait peindre, tant les compositions de ses images sont soignées, les couleurs éclatantes et les lumières savamment orchestrées. Le photographe s'est passionné pour l’Inde et l’Afghanistan, a parcouru le monde entier portraiturant les autochtones d'une manière humaniste, révélant les sentiments en un regard, une expression. La misère, le dénuement, la souffrance ne sont pas effacés par la magnificence de ses portraits, bien au contraire. Cette condition humaine souvent malmenée mais toujours sublimée par le regard du photographe rendent les photographies de Mc Curry inoubliables et bouleversantes.

Le regard des autres

Steve Mc Curry
jusqu'au 31 juillet
galerie Frédéric Got
35 rue de Seine
75006 Paris


Articles de presse
Steve Mc Curry, un regard sur le monde (l'Express)
Steve Mc Curry, l'humaniste en technicolor (le Figaro)
Steve Mc Curry, l'art et la manière (Paris Match)

Steve Mc Curry
stevemccurry.wordpress.com
stevemccurry.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire