lundi 3 mars 2014

Gustave Doré, l'imaginaire au pouvoir

Le musée d'Orsay consacre une exposition magistrale au génie Gustave Doré, artiste prolifique (désolé à 33 ans de n'avoir fait que 100 000 dessins) et complet puisqu'il maîtrise la peinture, l'aquarelle, la sculpture, l'illustration, et la caricature. Je suis ressortie du musée profondément éblouie par la dimension ténébreuse et spirituelle de l'œuvre de l'artiste. Sa virtuosité embrasse l'humanité entière.

Extrait du communiqué du musée :
L'immense talent de Doré s'investit aussi dans les différents genres, de la satire à l'histoire, livrant tour à tour des tableaux gigantesques et des toiles plus intimes, des aquarelles flamboyantes, des lavis virtuoses, des plumes incisives, des gravures, des illustrations fantasques, ou encore des sculptures baroques, cocasses, monumentales, énigmatiques...
En tant qu'illustrateur, Doré s'est mesuré aux plus grands textes (La Bible, Dante, Rabelais, Perrault, Cervantes, Milton, Shakespeare, Hugo, Balzac, Poe), faisant de lui un véritable passeur de la culture européenne. 
Il occupe ainsi une place cruciale dans l'imaginaire contemporain, de Van Gogh à Terry Gilliam, sans compter son influence certaine sur la bande-dessinée ; autant d'aspects que cette première rétrospective depuis trente ans souhaite explorer.

Gustave Doré, Entre Ciel et Terre, 1862
Gustave Doré, Les Saltimbanques, 1874 
Gustave Doré, Dante et Virgile dans le neuvième cercle de l'Enfer, 1861 
Gustave Doré, L'énigme, 1871 
Gustave Doré, Le Christ quittant le prétoire, 1874-1880
Gustave Doré, Sœur de la Charité sauvant un enfant, 1870-71
Gustave Doré, Souvenir de Loch Lomond, 1875
Gustave Doré, La marche des chevaliers, 1867
Gustave Doré, " Il nous posa doucement au fond de l'abîme ou Lucifer et Judas sont tourmentés." 1861
Gustave Doré, Vision de Zacharie, 1866 
Gustave Doré, Alcine séduit Roger dans son palais enchanté, 1879
Gustave Doré, Roland cherche vainement Angélique dans un palais enchanté, 1879
Gustave Doré, Le duc Astolphe au Paradis terrestre, 1879
Gustave Doré, La destruction de Biserte, 1879
Gustave Doré, "Et fut veu de tout le monde en grande admiration...", 1873
Gustave Doré, "Je mors, je rue, je frappe, j'attrape...", 1873 
Gustave Doré, Conseil tenu par les rats, 1867
Gustave Doré, Le lion et le rat, 1867
Gustave Doré, Les loups et les brebis, 1867
Gustave Doré, Le rat et l'éléphant, 1867
Gustave Doré, " Et l'on acheva de bien laver Don Quichotte." 1863
Gustave Doré, "Son imagination se remplit de tout ce qu'il avait lu." 1863 
Gustave Doré, Le Petit Poucet, 1862
Gustave Doré, " Au secours ! au secours ! voilà M. le marquis de Carabas qui se noie." 1862
Gustave Doré, " L'Ogre le reçut aussi civilement que le peut un ogre. " 1862
Gustave Doré, " Elle vit sous ses pieds comme une grande cuisine pleine de cuisiniers, de marmitons, et de toutes sortes d'officiers nécessaires pour faire un festin magnifique. " 1862
Gustave Doré, Scène du déluge, 1866
Le site de l'exposition

Aucun commentaire:

Publier un commentaire