mardi 17 novembre 2015

Joann Sfar, Les gagnants

Joann Sfar, dessin du vendredi 13 novembre
On se souvient du dessin datant du 7 janvier de Joann Sfar “Si Dieu existe, il ne tue pas pour un dessin”. Le dessinateur a encore su trouver le ton juste lors de cette nouvelle tragédie. Le dessin, l'art, la culture, la compréhension de l'autre et du monde sont les seules armes contre l'obscurantisme et la barbarie.

Joann Sfar 3 jours plus tard sur France Inter

Aucun commentaire:

Publier un commentaire