mercredi 21 novembre 2018

Mapplethorpe : Look at the Pictures

Dans la salle des archives au début du documentaire, face à l’autoportrait au fouet, la conservatrice Britt Salvesen et son collègue sont embarrassés pour commenter ce qu’ils voient : “Je me souvenais d’une image plus contrastée”,“La main est fantastique, on dirait qu’il libère son ombre” et enfin “d’autant que le fouet sort du cadre”. Les conservateurs semblent avoir quelques problèmes de vue. Look at the picture ! Le fouet présent sur cette photographie sort de l’anus de Mapplethorpe. Ce dernier, corseté dans une tenue sadomasochiste, présente en offrande son derrière d’où sort un immense fouet qui serpente jusqu’au sol, semblable à un intestin. La mise en scène est soignée, l’artiste regarde l’objectif avec un air espiègle, il s’amuse !


Cet autoportrait saisissant voire tétanisant, en dit long sur Mapplethorpe, artiste anti-conformiste par excellence, pour qui la liberté d’expression est une évidence, et sa sexualité débridée le fondement de son œuvre. Le film Mapplethorpe Look at the Pictures retrace le parcours du photographe sulfureux à travers les témoignages de ses proches depuis son enfance dans sa famille aux valeurs puritaines jusqu’à son agonie du sida. Durant toute sa vie, la quête de l’esthétique parfaite sera l’obsession de l’artiste, accordant autant d’importance à la forme d’un pénis qu’à celle d’une fleur. Mapplethorpe laissera derrière lui une œuvre prolifique n’ayant jamais cessé de se sophistiquer.



Mapplethorpe Look at the Pictures est réalisé par Randy Barbato et Fenton Bailey, visible jusqu’au 13 février 2019 sur arte https://www.arte.tv/mapplethorpe-look-at-the-pictures

à lire et acheter :
https://boutique.musee-rodin.fr/mapplethorpe-rodin.html 

à lire aussi :
Robert Mapplethorpe, XYZ, un hymne au pénis !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire