jeudi 17 décembre 2009

Pierre et Gilles, Wonderful Town

PIERRE ET GILLES Amour defunt, 2007
Modèles : Sylvie Vartan et Johnny Hallyday
Photographie peinte, pièce unique, encadrée par les artistes
avec cadre 97,5 x 138,5 cm

La galerie Jérôme de Noirmont présente à travers l'exposition Wonderful Town les photographies proches de la peinture et de l'art baroque de Pierre et Gilles.

Extrait du communiqué de presse :

«Wonderful Town, c’est une ville comme il y en a partout dans le monde… C’est une ville moderne sans passé, une ville industrielle.»
L’idée de Wonderful Town est née au retour d’un voyage au Japon, pays que Pierre et Gilles connaissent bien pour y avoir séjourné plusieurs fois depuis vingt ans, où les villes sont inhumaines et où les populations urbaines éprouvent par conséquent la nécessité de s’inventer des rêves, des fantasmes, des folies pour échapper à une réalité trop dure.

Dans Wonderful Town, les rêves de chacun envahissent la ville qui n’est plus une utopie, mais une drôle de réalité, symbolisée par des grues et des engins de chantier, des usines, des immeubles cubiques, des morceaux de voiture et amas de détritus; chacun doit s’y inventer son monde où tout devient possible.

«Wonderful Town, chacun l’imagine comme il veut. C’est un peu comme dans un film : un monde imaginaire où plein de choses se passent, joyeuses ou tristes, où les fantasmes s’expriment, qu’ils soient oniriques, tendres ou violents. On retrouve tout notre univers dans ces œuvres qui peuvent être vues comme des apparitions : les portraits religieux, de marins, de personnages urbains, de soldats, de femmes…»

La création de Pierre et Gilles trouve avant tout sa source dans l’Histoire de l’Art, en particulier de la peinture, dans l’imagerie populaire ou dans l’univers du cinéma, parfois aussi dans le monde de la musique et des spectacles. Incontestablement dans cette série, le cinéma est leur principale source d’inspiration, non pas tant par les films eux-mêmes bien que certains titres soient très évocateurs (Les Temps Modernes, 2008), mais par son statut d’ «usine à rêves», où tous les rêves heureux, drôles et même les cauchemars, peuvent s’exprimer en toute liberté.

Pierre et Gilles
Wonderful Town
jusqu'au 23 janvier 2010
Galerie Jérôme de Noirmont
36-38 ave de Matignon
75008 Paris

Aucun commentaire:

Publier un commentaire