vendredi 20 avril 2012

La galerie Rabouan Moussion prolonge "The dark Side" d'Erwin Olaf

— Prolongation jusqu'au 19 mai, Communiqué de la galerie :
Le champ chromatique des photographies d’Erwin Olaf est traversé de périodes obscures. C’est ce que l’artiste et la Galerie Rabouan Moussion ont choisi de présenter dans l’exposition The Dark Side, témoignage artistique d’un parcours personnel sombre et intense.
La prolongation de l’exposition et son nouvel accrochage permettent de découvrir les oeuvres de l’installation The Keyhole, présentée au Grand Palais, pour l’édition 2012 d’Art Paris / Art Fair. 
C’est à travers le trou de la serrure que l’artiste néerlandais nous y présenta son dernier travail sur la honte, invitant le spectateur à devenir voyeur. Les portraits présentés sur les cimaises de la galerie sont plongés dans des postures qui laissent transparaitre l’humilité et le remords – sans doute provoqués par une humiliation trop privée, de l’autre côté de la serrure. Cette série de dix photographies renvoie aux fantasmes ancestraux, et évoque en chacun de nous un passage de son existence. Cette appropriation instinctive pourrait intervenir comme une inévitable prise de conscience de sa propre fragilité.













Erwin Olaf, The Keyhole, 2012


The Siege and Relief of Leiden - Liberty, Plague and Hunger
Dans The Siege and Relief of Leiden (2011) Olaf dépeint les scènes iconiques de la libération de Leiden à travers ses personnages emblématiques. C’est une pièce historique monumentale, présentée pour la première fois dans les galeries de Musée de Lakenhal, aux côtés des peintures historiques décrivant le même épisode.
Dusk - The mother
Inspiré par la culture afro-américaine, il a puisé à la source de l’un des travaux novateurs du début du XXe siècle pour composer Dusk (2010), où les noirs et gris portent de manière allusive sur l’esclavage aux Etats-Unis. Les mises en scène nous plongent au XIX siècle grâce aux costumes, aux intérieurs, poses des personnages.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire