dimanche 15 mai 2016

Librairie Paul Jammes au Salon du Livre rare et de l’Autographe, Paris 2016.


Voici un aperçu de quelques beaux livres présentés au salon du livre rare par la librairie Paul Jammes.

Livre minuscule, LA FONTAINE, Fables, Paris, Deberny, 1850.


Jean DESMARETS de SAINT-SORLIN. Les morales d’Epictete de Socrate de Plutarque et de Seneque.
Au Chasteau de Richelieu. De l’imprimerie d’Estienne Migon, 1653.
Livre composé en “petite sedanaise” (Jean Jannon de Sedan) 
Cornelius BOISSENS, Promptuarium, première édition du livre du grand calligraphe hollandais, vers 1594.
Boissens est l’un des plus grands calligraphes hollandais, d’une époque et d'un pays où la calligraphie était un art hautement apprécié.

Il a publié trois livres d’écritures, celui-ci, qui est le premier, le Grammatographices en 1605 et les Exemplaren de 1617.”
Gerardus DE ROO, Annales (histoire de la famille de Habsbourg), 1621

Louis LUCE. Essai d’une nouvelle typographie ornée de vignettes, fleurons, trophées, filets, cadres et cartels inventés,
dessinés et exécutés par L.Luce, graveur du roi, pour son Imprimerie Royale.
“ Les caractères de Luce sont composés d’un romain qui fut mal accueilli à l’époque et n'eut aucun emploi, car il n’avait ni la lisibilité des types de Fournier ni la modernité des romains du roi de Grandjean. En revanche, son italique fut mieux reçue “ mon italique, dit-il, se rapproche beaucoup de lécriture bâtarde, par un supplément adapté à chaque caractère des italiques rondes ”. Mais la partie essentielle de son œuvre réside dans ses ornements à combinaisons employés avec un grand succès dans l’établissement royal puis impérial. Les armoiries du titre par exemple sont formées de sept éléments différents et interchangeables. Il sagit du répertoire complet de ses œuvres. L’ensemble de cette fonderie a été acheté par le roi pour la somme de cent mille livres.”







Bible de Robert Ier Estienne, précieux exemplaire ayant servi de lectionnaire dans l’abbaye de Saint-Didier, 1532.
Détail de la Bible de Robert Estienne, lettrine et annotations.


À lire un autre article sur la librairie : “Gloire à l’Imprimerie”.
www.librairiejammes.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire